Créer mon blog M'identifier

Avec les petites reines

Le 3 janvier 2016, 15:10 dans Humeurs 0

Il y a longtemps que je n'avais autant apprécié un roman.
Dans ces " Petites Reines" , Clémentine Beauvais, tout en utilisant une écriture parfaitement maîtrisée et en servant des"louches" d'humour, fait une critique acerbe des années collèges, des médias, et de façon plus générale, des diktats de l'apparence féminine.
En effet, celles qui vont devenir les petites reines, ne sont, au départ que trois boudins moches : ainsi les ont élues leurs camarades de collège, à l'instigation d'un vilain petit canard ( ça, c'est moi qui le dis), Malo, l'ancien amoureux de Mireille à la maternelle.

Mais, Mireille n'est pas que moche : elle est aussi la première de sa classe de troisième, elle manie très bien l'auto-dérision et elle ne manque pas de courage. Avec Astrid et Hakima, élues respectivement Boudin d'or et Boudin d'argent, reléguant Mireille à la place de Boudin de bronze après deux ans d'or (!!), elles décident d'aller " gate- crasher" la garden party du 14 juillet à l'Elysée, à vélo, en vendant du boudin( mais oui) qu'elles transportent dans un pick-up accroché aux vélos...sous la férule de Kader, seul adulte du groupe, privé de ses jambes lors d'une guerre infâme.

 

Je vous l'ai dit dès le départ : j'ai fort apprécié ce roman , pas seulement pour son humour décapant, pas seulement pour ses qualités d'écriture, mais aussi parce qu'on y voit grandir des jeunes qui retrouvent l'espoir, on y fait des rencontres constructives et peu à peu les regards changent.

C'est un roman positif qui ne peut faire que du bien au coeur en cette période de début d'année où on a envie de rêver à des temps meilleurs.

PS : la jaquette est à l'image du roman : brillante ! 

http://editions-sarbacane.com/les-petites-reines/

voeux

Le 2 janvier 2016, 20:56 dans Humeurs 0

Un petit billet

pour, à tous, souhaiter

en ce début janvier

une Bonne Année.

 

Deux mille quinze s'en est allé

Emportant avec lui

son lot de maints soucis

Retenons ce que l'on a aimé

oublions ce qu'il faut oublier,

Deux mille seize peut s'installer.

 

Ne laissez pas la crainte

submerger votre bonheur de vivre

et si la passion vous enivre

laissez la poser son empreinte.

 

Acceptez l'autre pour ce qu'il est

louez sa différence

jouez la tolérance

Vous vieillirez bien mieux, désormais

 

N'oubliez pas de rire et rêver

offrez vous des plaisirs

et surtour , restez vrai.

Et vous aurez un bel avenir.

 

Bonne Année !

Nouvelle année, nouvelle humeur

Le 1 janvier 2016, 01:02 dans Humeurs 0

Voir la suite ≫